Interview

Bonjour Fabrice bonjour Vanessa, pouvez vous brièvement vous présenter ?

Bonjour. Nous sommes les deux pôles d’une même entité, basée à Paris, dont l’objectif principal est de jouir sans entrave. En écrivant des bandes dessinées par exemple.

Comment avez vous décidé de travailler ensemble ?

Un jour d’ennui. Travailler plus de quarante heures par semaines, courir après deux gamins hyperactifs, déménager trois fois en trois mois de temps tout en gérant le chantier de notre appartement ne suffisait visiblement pas à notre épanouissement familial.

Comment est né ce projet Mezozoïc ?

Le projet est parti d’un des personnages, Emile le Ptérodactyle. Né sur les bancs de Maths Sup (à l’occasion d’un autre jour d’ennui), sous forme de poème, il s’est incarné bien plus tard, sur un bout de papier. C’est en replongeant dans les vieilles archives que nous sommes tombés sur ce petit croquis d’Emile.

Vanessa : J’ai beaucoup aimé le croquis, alors Fabrice a commencé à dessiner des petits strips qui lui ont donné vie, sur lesquels il m’a demandé d’imaginer des dialogues. Le projet s’est construit dans ce sens au départ.

Fabrice: je n’ étais pas chaud au début, mais Vanessa a su trouver les arguments pour me convaincre.

Qui est celui qui est passionné d’archéologie et de dinosaure des deux ?

Aucun des deux! A notre époque, avoir des enfants c’est tout connaitre de la paléontologie, du Moyen-âge et de la Gaule sous Jules César. C’est intrinsèque au métier de parent.

Qui fait du Yoga dans le binôme ?

Toutes mes tentatives pour entrainer Fabrice ont échoué. Donc au final, aucun des deux.

Qui joue au Bowling ?

Toutes les tentatives pour entrainer Vanessa ont échoué. Donc au final, aucun des deux.

Est-ce que les diplodocus jouaient vraiment au bowling ?

Nous préférons laisser planer le mystère.

Le choix des personnages est venu facilement ?

Emile a été une évidence, le dessin initial était très attractif, on ne pouvait pas ne rien faire avec. PM a été dessiné immédiatement après. Une fois les deux personnages mis face à face, le dialogue est venu naturellement.

Cette bd est à rapprocher de quoi ? Quelles sont vos sources d’inspiration (bd ou autres) ?

Fabrice : je voulais un long récit découpé en séquences d’une page, comme le retour à la terre de Larcenet par exemple. Pour le dessin, je n’ai pas de source d’inspiration en particulier, tant mes goûts sont variés, j’aime aussi bien Frédéric Peeters que Winschluss ou Jens Harder qui a fait un très beau travail sur l’évolution de la vie.

Vanessa : pour les références, aussi bien dans la forme que dans le fonds, Peanuts est évidemment un modèle. J’ai aussi été très inspirée par quelques unes de mes connaissances…Mais je puise l’essentiel de mon inspiration dans mes névroses, la plupart des dialogues entre les deux personnages est issu d’un désir inconscient de verbaliser un conflit interne!

Vous avez fait le choix de publier d’abord sur la toile, pourquoi ?

Vanessa : Fabrice voulait vraiment que les strips soient lus par un plus grand nombre; c’est à partir de cette envie de partager et de présenter notre travail qu’il a décidé de le publier sur Manolosanctis. J’ai suivi car le site était plutôt qualitatif.

Les réactions sur Manolosanctis ?

Le projet a été bien accueilli, on a eu de bonnes critiques et nos premiers fans.

Les prochains projets bd ?

On est en train d’y réfléchir. On a chacun des envies différentes, mais on finira probablement par trouver un compromis, parce que travailler ensemble a été un réel plaisir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Security Code: